Lorsqu'on découvre les allergies alimentaires de son enfant, on a l'impression que le ciel nous tombe sur la tête : on lit avec effroi les étiquettes de TOUT ce qu'on mangeait jusque là, et on a l'impression qu'on ne va rien pouvoir manger !
En fait, on se trompe, un régime d'éviction même excluant beaucoup l'aliment, laisse encore une infinité de produit délicieux qu'on peut consommer... Le problème, ce sont nos habitudes alimentaires. En effet, avec un enfant allergique au blé, lait, oeuf, sésame, arachide et moutarde, plus question de remplir son chariot avec tous les produits transformés que nous propose l'industrie agro alimentaire.
En revanche, il est possible de manger une quantité de choses, et tant qu'on fait la cuisine soi-même, on peut conserver une alimentation variée et équilibrée !

Notre menu aujourd'hui :
au petit déjeuner, du rooibos, des cookies maison, de la compote de pomme maison.
au déjeuner : un ragoût de lapin (lapin, oignon, huile de tournesol, champignon, vin rouge, thym, une cuillère de maïzena pour épaissir la sauce) avec des pommes de terre vapeur, et des poires en dessert.
au goutter : une tranche de pain aux olives sans blé (recette à venir)
ce soir : soupe de légumes,  chou-fleur en vinaigrette, crème de soja au chocolat.